Jeune entrepreneur, Patrick Parisé a foncé tête première dans ses passions englobant la cinématographie, la musique et les jeux vidéo, et ses efforts ont mené au succès du Spin-It Records qu’on connaît aujourd’hui. On jase un peu avec Pat de son vécu, de l’histoire et du développement du magasin ainsi que de ce qui pourrait se passer prochainement!

Parle-nous un peu de toi.

Je m’appelle Patrick Parisé. Je suis né dans la Péninsule acadienne, mais j’ai vécu à Moncton pour la plus grande partie de ma vie. Je suis propriétaire de Spin-It Records & Video.

Comment as-tu commencé à travailler dans ce domaine?

J’ai eu mon premier emploi chez Doctor Deals, où j’ai travaillé de 13 à 19 ans. À partir de 16 ans, j’étais gérant de quelques magasins, mais je ne voulais pas travailler dans une boutique de prêt sur gage (pawn shop), donc j’ai commencé à travailler dans le magasin de disques Urban Sound Exchange sur la rue Main.

Quand as-tu décidé d’ouvrir Spin-It?

J’ai lancé Spin-It en 2001, quand j’avais 21 ans. Au début, on était juste un magasin de disques. Les hivers, on ne faisait pas d’argent. Un jour, j’attendais en ligne au Blockbuster quand j’ai pensé : « J’ai 4000 films chez nous, peut-être que je pourrais les louer ». J’ai donc décidé de commencer à louer ma collection dans le bureau du magasin de disques. C’est devenu tellement occupé, les gens attendaient à l’extérieur afin de louer les films.

Lorsque ce bâtiment-ci s’est libéré, j’ai approché Comic Hunter et Border Tech pour leur demander s’ils seraient intéressés à remplir les autres locaux du bâtiment.

C’est comment d’avoir une entreprise au centre-ville de Moncton?

C’est très difficile d’avoir une entreprise indépendante qui fonctionne dans le centre-ville, parce qu’il n’y a pas beaucoup de gens qui magasinent au centre-ville. Mais on continue à changer, à évoluer.

J’ai toujours pensé qu’un magasin de disques devrait être au centre-ville. C’est le cœur de la ville. Même s’il y a beaucoup de gens qui ne veulent pas magasiner au centre-ville, je trouve que c’est vraiment important de le soutenir. C’est un endroit de développement. Tous les magasins cools se trouvent au centre-ville.

Quel est l’un des plus grands défis auxquels tu as dû faire face en tant que jeune entrepreneur?

Personne ne me prenait au sérieux, personne ne voulait me donner ma chance.

Qu’est-ce que Spin-It représente pour les habitants de Moncton?

Pour plusieurs, c’est un milieu culturel. Les gens peuvent venir ici pour rencontrer d’autres personnes et discuter de leurs passions. C’est un lieu de rencontre, un lieu de divertissement. J’ai du succès parce que je traite les autres comme je veux être traité. Quand j’étais jeune, je voulais avoir un endroit où je pouvais apprendre des autres qui en savaient plus que moi.

C’est aussi un endroit pour les familles. C’est une expérience, c’est unique. Ça sent le popcorn, tu peux prendre la boîte dans tes mains, regarder les images, lire la description, voir si le film a gagné des prix, etc. C’est important d’avoir cette bibliothèque de films pour la communauté, surtout pour les jeunes.

Je trouve ce qui n’est pas offert dans la communauté et je l’offre. Je sais que si moi je suis intéressé, il y en a d’autres qui le seront aussi.

En ayant la plus grande collection de films au Canada, Spin-It Records & Video est un magasin qui joue un rôle clé dans la vie de beaucoup de gens dans la région. Afin d’assurer le succès de nos diverses belles entreprises dans le centre-ville de Moncton, appuyez-les en fréquentant les magasins et les restaurants du centre-ville.

spin-itrecords.ca

Facebook

Instagram

À propos de l’auteure :

Carmen LeBlanc est une écrivaine originaire de Chéticamp en Nouvelle-Écosse. Son blogue Tiny Adventures Journey porte sur l’environnement, le minimalisme et le voyage. Vous pouvez vous inscrire à son blogue en suivant le lien ci-dessous, et vous pouvez aussi la suivre sur Facebook et Instagram.

 

www.tinyadventuresjourney.com